« L’esprit à la dérive » continue à faire parler de lui

Un sympathique article publié sur le blog Y’A DE LA JOIE :

Samuel Figuière croque le portrait d’un homme épris de culture, de valeurs profondément humanistes. Il décrit aussi avec beaucoup de pudeur la déchéance intellectuelle due à la maladie. Un album qui oscille avec talent entre violence (de la guerre, de la maladie) et tendresse pour un homme qui suit sa conscience. Pas un héros, non, juste un homme. ___cliquez sur le texte pour lire l’article en entier___

Spécial copinage, Venise T1

Nicolaï Pinheiro mon camarade dessinateur des trois tomes de l’adaptation de « la maison à vapeur » signe cette fois-ci en solo, le tome 1 de « Venise » aux éditions Clair de Lune.
Premier opus d’un polar en deux tomes, mêlant à la fois violence et tendresse, action et profondeur psychologique des personnages, le tout servit par un dessin réaliste des plus magistral. Je ne peux que vous conseiller de vous le procurer dans les plus brefs délais.

Je crois que j’ai toujours voulu faire découvrir cet endroit à quelqu’un. Parce que cet endroit me hante. Et parce que je t’avais sous la main. C’est peut-être simplement pour ça que j’ai séquestré le fils d’un mort… « Regarde bien la vue, Tim. Retiens bien tout ce que tu vois. N’attends pas de deuxième chance. »